Combien faudra-t-il de victimes ?

Dimanche dernier, 800 personnes ont probablement péri en Méditerranée lors d’un naufrage au large des côtes libyennes à proximité de l’Italie.

La semaine précédente, 400 migrants avaient subi le même sort et, lundi, 400 autres à bord de deux navires se trouvaient en détresse.

1600, c’est le nombre de disparus en mer Méditerranée depuis le 1er janvier. 3400 sont morts en 2014, l’équivalent de deux Titanic.

Entre 500 et 1000 personnes sont récupérées, chaque jour, par les navires italiens. Selon le Haut Comité pour les réfugiés, 200 000 migrants ont tenté de traverser la Méditerranée pour fuir les guerres en 2014. C’est trois fois plus qu’en 2011.

Les causes de ces exodes tragiques sont connues : les chaos qui règnent en Libye et en Syrie et la prolifération des passeurs mafieux organisateurs des naufrages.

Face à cette situation, l’Italie est bien seule pour venir en aide aux naufragés et l’Europe révèle son impuissance.

Le budget dérisoire de l’opération européenne Triton menée par Frontex (chargée de la surveillance aux frontières de l’Union européenne) dispose d’un budget mensuel de 3 millions €, soit trois fois moins que ce que les italiens consacrent aux opérations de secours.

Sur les 28 pays qui composent l’Union européenne, 3 seulement jouent un rôle d’accueil : l’Allemagne, la Suède et, loin derrière, la France.

L’Europe annonce la tenue d’un sommet extraordinaire.

Servira-t-il à mobiliser l’ensemble des pays de l’UE, à avoir un regard critique sur les responsabilités des chaos, qui se sont installés dans ces nations que les peuples fuient ?

Il serait temps car la Méditerranée est en passe de devenir le vaste cimetière d’une effroyable série de naufrages annoncés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s