Taxis : le jour de colère

Les taxis ont, hier, laissé éclater leur colère.

A son origine, la déréglementation et le point d’orgue que constitue le déploiement de l’application UberPOP, qui permet à n’importe quel titulaire du permis de conduire de s’improviser taxi sans en avoir les charges.

La voie de cette concurrence sauvage avait été instaurée en 2009 par Hervé Novelli et sa loi, qui avait autorisé des entreprises de taxis low cost à se développer.

Ces dernières n’étaient pas soumises à la TVA et seulement à la moitié des cotisations sociales payées par les taxis.

Une véritable jungle, dès lors, s’est installée. Elle a conduit au conflit avec les VTC (voitures de tourisme sans chauffeur) et à l’installation d’Uber.

Une proposition de loi a été adoptée, en octobre 2014, pour tenter de mettre un peu d’ordre dans ce chaos libéral.

J’étais alors le porte-parole de mon groupe.

En première lecture, dans la discussion générale, après avoir dénoncé l’économie parallèle officialisée, qui s’étaient organisée, je concluais : « la proposition de loi, qui nous est soumise, représente quelques avancées indiscutables mais que nous ne jugeons pas suffisantes, en l’état, pour répondre aux préoccupations exprimées à maintes reprises par les chauffeurs de taxi, eu égard aux conditions de l’exercice de leur profession, de la pression à la baisse des normes et des rémunérations qu’impliquent la concurrence agressive des VTC ».

Uber POP confirme cette appréciation, en marquant une nouvelle fuite en avant dans la concurrence déloyale et le dumping social.

Reste pour le gouvernement à se donner les moyens d’interdire ces dérives, ce qui affaire de volonté politique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s