Code du travail : permis de démolir

A peine a-t-elle été nommée au ministère du travail en remplacement de François Rebsamen que Myriam El Khomri recevait sa feuille de route sous la forme d’une note de think thanks Terra Nova, proche du PS.

Objectif : démolir le code du travail.

Après le pilonnage idéologique sur le thème du coût du travail, qui a abouti à accorder aux entreprises 53 milliards € par an d’allégement de cotisations et d’impôts, voilà donc l’offensive sur le droit du travail accusé, à son tour, d’être le responsable de tous les maux.

  1. Macron avait donné le ton lors de sa récente visite à l’université d’été du MEDEF, M. Valls a poursuivi la besogne à La Rochelle devant les militants socialistes, affirmant qu’il fallait « revoir en profondeur la manière même de concevoir notre réglementation » du travail.

Pour Terra Nova, il s’agit de substituer au code du travail des accords de compromis locaux, chaque entreprise négociant ses propres droits applicables à ses salariés.

Pour compléter ce charmant programme, il est suggéré d’étendre le droit dérogatoire avec pour seul garde-fou le droit européen et international.

On imagine la traduction qu’aurait sur les droits des salariés de telles dispositions dans les entreprises ou les employés ne sont pas organisés et ne disposent pas d’organisations syndicales.

Le secrétaire général de la CFDT a joint sa voix à ce joli concert. Il a jugé le code du travail « illisible » et s’est montré ouvert au projet de M. Valls à condition qu’on préserve une norme sociale minimale ».

Voilà qui promet…de belles batailles en perspective. Bon courage, Mme la ministre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s