Beaucoup de bruit pour rien

L’Assemblée nationale a donc adopté, en première lecture, mercredi dernier, le projet de loi de réforme constitutionnelle dit « de protection de la Nation » par 317 voix pour, 199 contre et 51 abstention.

Je suis parmi celles et ceux, qui ont voté contre ce texte pour des raisons que j’ai expliquées ici.

Dans la lutte contre le terrorisme, il ne sert à rien.

Ni l’inscription dans la Constitution de l’état d’urgence, ni la possibilité de déchoir de la nationalité française quiconque aurait commis des crimes et délits terroristes n’offrent la moindre efficacité.

Les multiples atermoiements du gouvernement avec des rédactions changeant tous les jours ont atteint des sommets d’absurdité.

Qui peut penser que la perspective d’une déchéance ferait renoncer un fanatique à commettre le pire ? Quelle illusion !

Et une fois déchu, que ferons-nous de l’individu concerné, surtout s’il est devenu apatride ? Personne n’en voudra.

Bref, ce débat inutile n’a que trop duré.

Il est malheureusement appelé à s’éterniser encore, puisqu’il appartient désormais au Sénat de s’exprimer, lequel prévoit d’amender le projet.

En l’état actuel, il est assez peu probable que les deux assemblées votent le même texte, ce qui ne permettra pas d’aller jusqu’au Congés pour l’adopter avec 3/5e des voix.

Franchement, tout cela pour cela !

Et encore un épisode d’où l’action politique ne sortira pas grandie.

Alors que le chômage continue de s’étendre, que l’avenir est un sujet d’inquiétude pour nos concitoyens, n’avons-nous vraiment rien d’autre à faire ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s