Déserts médicaux : le phénomène s’aggrave

Hier, le Conseil national de l’Ordre des médecins a publié son Atlas annuel de la démographie médicale. Il annonce une réduction d’un quart du nombre de praticiens d’ici à 2025. Cette situation est alarmante et j’ai donc interrogé la Ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, sur ce problème qui touche aussi notre circonscription.

Question écrite

Patrice Carvalho interroge Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les mesures qui peuvent être mises en place pour réduire la baisse programmée du nombre de médecins généralistes en France. Leur nombre a déjà diminué de 8,4% entre 2007 et 2016, et comme cela a été dit à l’occasion du Congrès des maires de France, le manque de praticiens est une réalité dans la plupart des territoires, devenue l’une des premières préoccupations des élus locaux. Il existe de fortes disparités entre les régions ; les zones de faible densité ou en manque d’attractivité sont de plus en plus en souffrance. Selon l’Atlas de la démographie médicale publié par le Conseil national de l’Ordre des médecins le 2 juin 2016, plus de 2,5 millions de Français vivent dans un désert médical. Cette situation devrait s’aggraver puisque le nombre de médecins retraités a connu une forte augmentation de 87,7% sur la période 2007-2016. Nous subissons aujourd’hui les conséquences d’un numerus clausus sous-évalué pendant de nombreuses années. Cette baisse pourrait, toujours selon l’Atlas de la démographie médicale, conduire à la situation alarmante dans laquelle un quart des médecins généralistes aurait disparu d’ici 2025. Des initiatives comme la création des maisons et pôles de santé ou la mise en place de primes sont à l’œuvre dans les collectivités, mais sont souvent insuffisantes. Le député souhaiterait donc savoir quelles dispositions compte prendre Mme la ministre pour répondre à la situation d’urgence actuelle, mais aussi pour augmenter durablement le nombre de praticiens, en ajustant notamment le numerus clausus et en promouvant l’activité de médecin généraliste auprès des étudiants en médecine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s