La preuve par le Pirée

Depuis le « Brexit », les commentaires vont bon train.

Les « eurobéats », outre leurs prédictions apocalyptique sur l’avenir du Royaume Uni, donnent de la voix : « cessons, nous disent-ils, d’accuser l’Europe de tous les maux. Ce sont les Etats qui sont responsables des politiques conduites sur leur territoire, pas l’Europe ! »

Oui, mais voilà, une actualité récente (avril 2016) vient contredire cette affirmation. Le port du Pirée à Athènes a été vendu au géant chinois Cosco (China Ocean Shipping Company) pour 368,5 millions d’€.

Le processus de privatisation avait débuté en 2008 avec l’exploitation par Cosco de terminaux de conteneurs. Il s’est trouvé ralenti avec l’arrivée au pouvoir de Syriza, qui s’opposait à la privatisation des grandes entreprises publiques grecques.

Mais la troïka, c’est-à-dire la commission européenne, la banque centrale européenne et le FMI ont conditionné le troisième plan d’aide avec un prêt de 86 milliards € à la clé à cette vente du célèbre port, l’un des plus importants du sud-est de l’Europe.

Et cette exigence n’est pas isolée. Elle s’inscrit dans un plan massif de près de 30 privatisations où tout y passe : la compagnie publique ferroviaire, les entreprises touristiques…

Dans ces conditions, difficile de nous faire croire que l’Europe n’est pour rien dans la saignée dont la Grèce est victime, de l’austérité imposée partout en Europe au nom des critères de Maastricht.

Ce qui est en cause, ce n’est pas l’Europe, c’est-à-dire cet ensemble de nations, qui pourraient avantageusement coopérer, c’est le modèle économique et social que les traités européens imposent, qui n’est justement pas fondé sur la coopération, mais sur la concurrence entre les pays membres, sur le dumping social et environnemental, qui en résulte.

Voilà l’Europe que les peuples ne supportent plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s