L’urgence de se mettre au vert

Samedi, en marge du sommet du G20, qui se déroulent en Chine, les deux principaux pollueurs de la planète, les Etats-Unis et la Chine, ont remis au secrétaire général de l’ONU, les documents de ratification de l’accord de Paris (COP 21) conclu en décembre.

Rappelons que cet accord a été formellement signé par 180 pays, mais chacun doit ensuite ratifier le texte selon ses propres modalités (vote au Parlement, décret…). Il faut la ratification d’au moins 55 pays représentant 55 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre pour que le traité entre en vigueur.

Jusqu’à présent, seuls 24 pays sont allés au bout du processus, surtout des petits Etats insulaires, les plus exposés, qui ne représentent que 1,08 % des émissions, et en Europe, seules la France et la Hongrie.

Avec cette double ratification américaine et chinoise, un grand pas vient d’être franchi, puisque ces deux économies sont responsables de 40 % des émissions planétaires.

Ensuite, tout reste à faire. Il y a les intentions. Nous attendons les actes.

Aux Etats-Unis, de puissants lobbies industriels et financiers freinent des autres fers et, dans la campagne présidentielle, Donald Trump s’affiche comme « climato-sceptique ».

Si la Chine est le premier pays en termes d’investissement dans le solaire, Pékin a approuvé en 2015 la construction d’au moins 150 nouvelles centrales à charbon. La consommation chinoise de charbon a doublé au cours de la décennie 2004-2014.

Selon un rapport publié, la semaine dernière, par Climate Transparency (initiative non gouvernementale qui rassemble plusieurs centres de recherche spécialistes de l’évaluation des politiques de réduction des émissions), « si l’investissement bas carbone progresse dans la plupart des pays, nous sommes encore loin d’une trajectoire conforme aux objectifs de l’accord de Paris… A ce jour, les subventions aux énergies  fossiles sont toujours supérieures à celles consacrées aux énergies  renouvelables, même si ces dernières ont augmenté de 18% depuis 208 ».

Il reste, nous le voyons, bien du chemin à parcourir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s