Les jeux ne sont pas faits

EU Summit

Rien ne se passe décidément comme prévu.

Nous attendions Juppé ; ce fut Fillon. Hollande devait être candidat à sa succession ; il ne l’est pas. Et maintenant ? les médias lorgnent vers le locataire de Matignon, pariant sur sa déclaration imminente de candidature à la primaire socialiste.

Elle est plus que probable, en effet, mais de nouveaux rebondissements sont à attendre. La cote de popularité de Manuel Valls n’est guère plus élevée que celle du chef de l’Etat. Les sondages l’évaluent entre 9 et 11%, ce qui expose le Premier ministre à endosser, en lieu et place de Hollande, le bilan du quinquennat et à se faire sortir lors de la primaire du PS en janvier.

La situation de cette élection présidentielle est, en réalité, beaucoup plus ouverte qu’on nous le dit.

Le programme ultra-libéral de François Fillon réactive le clivage droite-gauche et est susceptible de mobiliser un électorat de gauche aujourd’hui dépité mais refusant une purge libérale à la Thatcher.

Dans le même temps, le même François Fillon peut mobiliser un électorat de cette droite décomplexée jusqu’à présent prêt à voter pour Marine Le Pen mais considérant désormais que le choix en faveur du candidat de la droite est un vote utile pour l’emporter. Il en résulterait un score moindre pour l’extrême-droite et un second tour, dont les finalistes ne seraient pas forcément ceux qu’on attend.

L’inconnu est à gauche. Pour l’heure, c’est l’éparpillement et le risque est grand d’une élimination au soir du premier tour. Mais là encore, tout peut bouger. Le rassemblement est nécessaire mais pas suffisant. Il s’agit d’offrir une vraie rupture avec la dérive libérale du quinquennat, qui s’achève, si nous voulons que l’électorat de gauche se mobilise.

Pour le moment, il a, avant tout, le sentiment d’avoir été trahi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s