Élection d’Emmanuel Macron

La victoire de M. Macron a permis à des millions de nos compatriotes de conjurer un péril, dont ils ne voulaient pas : la possible victoire du Front National.

Pour autant, aucune des préoccupations exprimées par les électeurs n’a trouvé de réponse. Je ne fais aucun procès d’intention au nouveau Président.

Mais les faits sont là : le score de M. Macron est certes sans appel (66,1%), beaucoup plus serré dans l’Oise est dans ma circonscription. Il ne correspond pour autant pas à une adhésion des français à son projet libéral.

Les voix qui se sont portées sur M. Macron, dimanche, étaient destinées d’abord à barrer la route à Mme Le Pen. Il en était de même au 1er tour où il s’agissait d’échapper au FN et à M. Fillon.

Les études montrent que 16% des électeurs de M. Macron ont exprimé un vote d’adhésion.

A un mois des législatives, rien n’est donc écrit.

Ce qui est sûr, c’est que les français ont intérêt à envoyer à l’Assemblée nationale des députés, qui sauront résister à ces premières mesures libérales visant à aggraver la loi El Khomry et à y procéder par ordonnances (pire que le recours au 49-3), à augmenter la CSG…

Rassembler toutes celles et tous ceux qui ne veulent pas d’une politique qu’ils ont rejetée et qui souhaitaient qu’on s’occupe enfin de la France qui souffre, comme je m’y suis appliqué durant cinq ans de mon mandat de député, voilà ce que je propose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s