Nouveau gouvernement Macron

Le Président de la République vient de procéder à deux actes majeurs marquant le début de son quinquennat et annonciateurs de la suite.

Il a d’abord nommé à Matignon un homme de droite, M. Edouard Philippe, député-maire « les Républicains » du Havre.

La composition du gouvernement vient d’être annoncée. Elle se situe dans la même veine. Loin du renouvellement annoncé, nous y retrouvons, pour une part essentielle, des dirigeants recyclés de la droite, quelques personnalités de la droite du PS, et des représentants dits « de la société civile », proches en réalité, des milieux d’affaires.

Sans faire de procès d’intention à quiconque, nous savons quelle politique cette équipe va conduire.

Les premières mesures sont connues : aggravation de la loi El Khomri vers un démantèlement du code du travail, augmentation de la CSG frappant les retraités et les couches moyennes, diminution des dépenses publiques, suppression de 120 000 postes de fonctionnaires… Bref, du Hollande à la puissance 10, ce que les français ne voulaient plus.

Rien pourtant n’est encore écrit. Les élections législatives offrent la possibilité aux millions de français, qui n’ont pas adhéré au projet de M. Macron, de se donner les moyens de résister, en envoyant à l’Assemblée nationale des députés, qui feront entendre leur voix, comme je m’y suis appliqué durant ces 5 années écoulées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s