Compiègne-Noyon en 15 mn

La déviation Ribécourt-Noyon est désormais ouverte à la circulation. Elle l’a été, avec quelques jours de retard par rapport à ce qui avait été initialement prévu, lundi pour le sens Compiègne-Noyon et aujourd’hui dans les deux sens.

Comme je l’ai rappelé dans une information diffusée à tous les habitants concernés de la circonscription, cette voie est l’aboutissement d’un combat de 20 ans, débuté en 1997 lors de mon premier mandat de député.

Chiry Ourscamp est enfin débarrassée des 18 000 véhicules qui traversaient le village quotidiennement et 15 minutes suffisent pour aller de Compiègne à Noyon.

Fibromyalgie : Mme Buzyn avait été auditionnée par la commission d’enquête

Mme Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé depuis hier, avait été auditionnée, le 31 mai 2016, par la commission d’enquête parlementaire sur la fibromyalgie, en sa qualité de Présidente de la Haute Autorité de Santé (HAS).

De nombreuses questions lui avaient été posées par les membres de la commission et par moi-même, notamment sur le rôle que pourrait jouer l’HAS dans la reconnaissance de la fibromyalgie.

Nouveau gouvernement Macron

Le Président de la République vient de procéder à deux actes majeurs marquant le début de son quinquennat et annonciateurs de la suite.

Il a d’abord nommé à Matignon un homme de droite, M. Edouard Philippe, député-maire « les Républicains » du Havre.

La composition du gouvernement vient d’être annoncée. Elle se situe dans la même veine. Loin du renouvellement annoncé, nous y retrouvons, pour une part essentielle, des dirigeants recyclés de la droite, quelques personnalités de la droite du PS, et des représentants dits « de la société civile », proches en réalité, des milieux d’affaires.

Sans faire de procès d’intention à quiconque, nous savons quelle politique cette équipe va conduire.

Les premières mesures sont connues : aggravation de la loi El Khomri vers un démantèlement du code du travail, augmentation de la CSG frappant les retraités et les couches moyennes, diminution des dépenses publiques, suppression de 120 000 postes de fonctionnaires… Bref, du Hollande à la puissance 10, ce que les français ne voulaient plus.

Rien pourtant n’est encore écrit. Les élections législatives offrent la possibilité aux millions de français, qui n’ont pas adhéré au projet de M. Macron, de se donner les moyens de résister, en envoyant à l’Assemblée nationale des députés, qui feront entendre leur voix, comme je m’y suis appliqué durant ces 5 années écoulées.

Le canal Seine-Nord menacé par le nouveau Premier ministre

La nomination d’Edouard Philippe, député-maire du Havre, à Matignon n’est pas une bonne nouvelle pour le nord-compiégnois et les Hauts de France.

Il est, en effet, un virulent opposant au projet de canal Seine Nord Europe. Le risque existe donc que tout le travail effectué durant cinq ans, auquel j’ai participé avec Rémi Pauvros, député du Nord, pour rendre possible ce grand chantier et obtenir son financement, soit mis en cause.

Je répondais, ce matin, aux questions du « Parisien » avec d’autres élus sur ce sujet d’inquiétude.

Canal Seine Nord menacé_Parisien16mai17

Voici la tribune que j’avais cosignée avec 7 autres députés parue dans le quotidien « Les Echos », le 15 juillet 2014. Il s’agissait de répondre à un article d’Edouard Philippe publié dans le même journal par lequel s’opposait au projet de canal Seine-Nord Europe.

http://archives.lesechos.fr/archives/cercle/2014/07/15/cercle_105880.htm

Déviation Ribécourt-Noyon : ça y est !

La déviation de la RD1032 entre Ribécourt et Noyon va être ouverte à la circulation dans les tout prochains jours. C’est l’aboutissement d’un combat que je mène depuis 20 ans. Dans un tract distribué à la population, je reviens sur ce long et tortueux parcours.

Déviation RN32 : un combat de 20 ans